Uli Hoeness : « Ma plus grande erreur a été mon problème fiscal »

Le temps d’Uli Hoeness à la tête du Bayern arrive bientôt à son terme, l’iconique dirigeant allemand va bientôt céder sa place. L’ancien joueur et international allemand s’est longuement exprimé auprès du magazine allemand « 51 » sur sa situation, sur son passé, mais aussi sur l’avenir du club :

Uli Hoeness a d’abord expliqué que même s’il ne sera pas 100% dédié au club, si le Bayern a besoin d’aide, il sera là :

« S’ils ont besoin de mes conseils, je suis ici. S’ils n’en ont pas besoin, c’est bon signe. J’ai hâte de passer plus de temps avec mes petits-enfants. J’ai d’autres activités et ma vie est totalement équilibré. Je ne vais pas rester assis à côté du téléphone à attendre que quelqu’un appelle »

Sur Oliver Kahn qui va bientôt prendre ses fonctions au sein du board munichois :

« Le développement d’Oliver Kahn m’a impressionné. Nous avons eu des discussions très approfondies. Il y a 10, voire 5 ans, je ne pouvais pas l’imaginer dans cette situation. Au début, il a dit qu’il ne pouvait pas l’imaginer, mais une semaine plus tard, il m’a appelé et m’a dit : nous devrions rentrer dans les détails »

Hoeness a aussi parlé de sa plus grosse erreur au sein de sa carrière :

« Ma plus grande erreur a été mon problème fiscal. Je le regrette profondément, et les critiques à ce sujet étaient justifiées. Je suis simplement reconnaissant à ma famille, qui a été un grand soutien. À cette époque, j’ai pu beaucoup réfléchir et j’ai beaucoup appris à propos de la vie »

Sur la possibilité que le Bayern franchisse le cap des 100 millions d’euros sur un transfert :

« Une telle somme serait financièrement abordable. Mais je ne pense pas que cela se produira si on agit assez intelligemment »

Uli Hoeness est donc passé à la case confession avec cette interview, on sent que le dirigeant allemand attend avec une certaine hâte de prendre du temps pour lui, n’oublions pas que l’allemand est entré au staff du club en 1979 après sa fin de carrière, avant de devenir président du club en 2009 succédant à Franz Beckenbauer.

Il aura bien mérité son repos.

Leave a comment