Paderborn sauve les meubles contre l’Eintracht !

Pour le dernier match de Bundesliga en 2019, le SC Paderborn 07 (18e) recevait l’Eintracht Frankfurt (13e). Paderborn se devait de revenir dans la course au maintien et l’Eintracht se devait de bien finir l’année après un début de saison fort compliqué en championnat.

Pour ce match, Steffen Baumgart (SC Paderborn) effectuait trois changements suite à la défaite en milieu de semaine face au Borussia Mönchengladbach : Abdelhamid Sabiri, Christopher Antwi-Adjei et Ben Zolinski remplaçaient Gerrit Holtmann (banc), Sebastian Vasiliadis (blessé) et Sven Michel (banc). Ils jouaient dans leur traditionnel 4-4-2.

Les visiteurs, dirigés par Adi Hütter voyaient plusieurs changements dans le onze de départ ainsi qu’un changement tactique passant du 3-4-1-2 au 3-4-2-1: Simon Falette, Gelson Fernandes, Mijat Gacinovic et Danny da Costa remplaçaient Martin Hinterreger (blessé), Sebastian Rode (blessé), Gonçalo Paciencia (blessé) et le japonais Daichi Kamada.

Les compositions : 

SC Paderborn 07: Zingerle – Collins, Schonlau, Kilian, Jans – Antwi-Adjei, Gjasula, Sabiri, Pröger – Mamba, Zolinski.

Eintracht Frankfurt: Wiedwald – N’Dicka, Hasebe, Falette – Kostic, Fernandes, Kohr, Chandler – Gacinovic, da Costa – Dost.

Un feu d’artifice sur et en-dehors du terrain !

Pour fêter la fin d’année, un feu d’artifice avait été lancé avant le match. Ce que les spectateurs ne savaient pas, c’est que celui-ci a continué pendant le match même, avec notamment des joueurs de l’Eintracht qui ont commencé très fort avec plusieurs actions offensives, toutefois peu dangereuses. Le premier tir offensif du match venait du côté du SC Paderborn avec un tir à côté des cages d’Andwi-Adjei (7′). Deux minutes plus tard et après une passe du nigérian Jamilu Collins, Sabiri décrochait une frappe surpuissante au 20 mètres, scotchant sur place le gardien de l’Eintracht, Felix Wiedwald. 1-0. Les joueurs d’Adi Hütter continuaient de pousser sans réellement inquiéter la défense de Paderborn. Kai Pröger (14′; 35′ après un joli numéro), puis Zolinski (23′) essayaient sans réussir à tromper de nouveau Wiedwald.

Le premier tir dangereux des Frankfurter intervenait via un coup-franc de Dominic Kohr (19′), Gacinovic (24′; 45+3′ sur un coup-franc passant juste à côté des cages de Leopold Zingerle), Kohr (44′) puis une frappe de Dost bien stoppée par Zingerle s’y essayaient également. Le coup de massue pour l’Eintracht intervenait à la 41′ minute : sur un coup-franc, Kai Pröger trouvait au second poteau la tête du défenseur Sebastian Schonlau qui trompait Wiedwald et permettaient aux Paderborner de faire le break. 2-0. Les Frankfurter ont largement dominé la rencontre sans parvenir à être très incisifs et ont payé leur inefficacité par un éclair de génie de Sabiri et une tête de Schonlau.

Paderborn tient bon

La seconde période commençait aussi bien que la première, les Frankfurter se faisaient encore plus présents et étaient plus incisifs dans leurs actions en témoignent notamment les tirs de Bas Dost (51′ et 59′). Mais les Paderborner n’étaient pas en reste avec Mamba qui voit sa magnifique frappe arrêtée par Wiedwald (50′) ou le coup-franc de Sabiri (59′). Puis la domination de l’Eintracht est récompensée après un beau mouvement collectif conclu par le néerlandais Bas Dost suite à une passe devant le but de l’ancien de l’AJ Auxerre, Evan N’Dicka (72′). Le match était relancé, mais les Frankfurter ne réussissaient pas à revenir à la marque. 

Le SC Paderborn s’impose donc dans la difficulté et dans un stade à guichets fermés face à des Frankfurter trop inefficaces. La lanterne rouge revient à trois points du barragiste, le Fortuna Düsseldorf. Quand à l’Eintracht, le club reste 13e au classement avec seulement trois point d’avance sur…le Fortuna. 

Leave a comment