Nationalmannschaft : trois candidats pour une place !

Passées quelques années de vaches maigres, la Nationalmannschaft possède aujourd’hui un réservoir de latéraux gauche assez impressionnant : Schulz (Dortmund), Halstenberg (Leipzig) et Hector (Köln) doivent se battre pour gagner leur place en vue du prochain Euro. 

Pendant de nombreuses années, le Nationalelf a souffert d’un gros déficit en défense : le poste de latéral gauche. Il était alors souvent occupé par un défenseur central replacé latéral (Boateng, Höwedes).

Jonas Hector l’avoue lui-même : « Il y a eu des moments où j’étais le seul latéral gauche de formation. » Il a ainsi pu disputer 34 des 36 matches internationaux de la Mannschaft entre mars 2015 et septembre 2017.

Ce temps est désormais révolu et Hector doit composer avec la concurrence de Marcel Halstenberg et Nico Schulz, aux profils assez différents du sien. Parmi ces trois joueurs, seuls deux devraient être sélectionnés à l’Euro. Le magazine Kicker nous propose ainsi une petite revue d’effectif.

NICO SCHULZ : LA PERLE OFFENSIVE

Le joueur de Dortmund a fait des débuts prometteurs le 8 septembre 2018 face au Pérou, avant de participer à huit des neuf matches internationaux suivants. « Quand j’étais sur le terrain j’ai toujours très bien joué. Le sélectionneur le sait aussi« , a déclaré Schulz rétrospectivement. S’il a raté les trois dernières sorties internationales à cause d’une blessure au pied, il candidate à nouveau à une place dans le onze de départ : « Je suis content d’être à nouveau sur pied et de pouvoir jouer sans douleur ». Parmi les trois candidats, Schulz possède le plus gros talent offensif et a donc un avantage lorsque Löw opte pour un système de 3-5-2 avec des latéraux/ailiers placés devant une rangée de trois défenseurs centraux.

LA GROSSE FRAPPE ET LA LIGUE DE CHAMPIONS POUR HALSTENBERG

Ses débuts remarqués le 10 novembre 2017 à 0-0 en Angleterre ont été suivis d’une rupture du ligament croisé et donc d’une pause internationale de 14 mois. Halstenberg, joueur incontesté à Leipzig, possède la meilleure technique de tir du trio, enchaine les très bonnes performances en Ligue des champions et se dirige vers une place dans l’équipe du Championnat d’Europe.

HECTOR : DE TITULAIRE SOLIDE A CHALLENGER

Son dernier match international remonte à un an, le 15 novembre 2018, lors du match amical gagné 3-0 contre la Russie. Dans les sept matches suivants, il n’a pas été aligné et même parfois non sélectionné par Löw. Il a dû déclarer forfait pour les matches de novembre contre l’Argentine et l’Estonie en raison de problèmes musculaires. « L’espoir est toujours là, sinon je ne serais pas là« , dit-il à propos de ses perspectives de retour. L’expérience et la fiabilité d’Hector parlent d’elles-mêmes mais au sein du trio de candidats à l’Euro, il est retombé dans le rôle du challenger.

Leave a comment