Mönchenglabach reprend la tête du championnat au terme d’un match fou !

Le Borussia Mönchengladbach recevait Francfort ce dimanche soir, en clôture de la 9ème journée de Bundesliga . Les folhen pouvaient, en cas de victoire, reprendre la tête du championnat. C’est chose faite, au terme d’un festival offensif.

Marco Rose avait déclaré s’attendre à un gros match, il a été plutôt servi par une équipe de l’Eintracht très séduisante notamment durant cette seconde période complètement folle. Le début de match est agréable, en format « box to box » mais sans véritable occasion. Les locaux monopolisent le ballon mais Frankfurt est bien en place et apporte en premier le danger avec une alerte 9è minute : Kamada, seul aux 6 mètres rate une tête pourtant très facile.

La première véritable occasion arrive à la 20ème minute : sur un corner dévié au second poteau, Frankfurt est sauvé miraculeusement par Fernandes qui contre la tête de Marcus Thuram sur sa ligne de but alors que Rönnow était battu. Le Borussia montre de plus en plus de maîtrise dans le jeu et l’ouverture du score arrive à la 28ème sur une action limpide : après un une-deux avec Benes, Embolo déborde sur le coté droite et centre à ras de terre pour Thuram qui marque à bout pourtant. Frankfurt tente de répondre timidement avec Pacienca, le plus remuant des joueurs de l’équipe visiteuse durant la première mi-temps. Malgré un coup dur à la 35ème avec la sortie d’Embolo (claquage), le Borussia reste maitre et enfonce le clou juste avant la mi-temps par Oscar Wendt (45’+2)

La seconde mi-temps débute sur les mêmes bases : par deux ou trois fois, les locaux manquent d’aggraver le score. Alors que le Borussia semble avoir le match en main, sur une erreur d’inattention de la défense des Fohlen, l’Eintracht réduit le score par Da Costa contre le cours du jeu (59’), sur un beau centre de Kamada. 5 minutes plus tard, le japonais se met à nouveau en valeur et manque d’égaliser. Le match s’est alors véritablement inversé et Marco Rose, l’entraîneur de Gladbach paraît désemparé dans sa zone technique.

Après un quart d’heure avec la tête sous l’eau, les locaux reprennent deux buts d’avance sur une action magnifique : un coup franc de Benes aux 40 m tombe parfaitement sur la tête d’Elvedi. Sa tête lobe le gardien pour tomber dans le petit filet opposé (75’). Limpide. Pas le temps de respirer, les joueurs de Frankfurt égalisent dans la foulée ! Kamada, encore lui, déposé un corne sur la tête d’Hinteregger qui, à bout portant, ajuste facilement Sommer (78’).Finalement, sur une contre-attaque, le capitaine Stindl lance Zakaria qui ajuste parfaitement Rönnow et soulage enfin les supporters du Borussia Park (85′) qui sont passés par toutes les émotions ce soir.

Ce Borussia est vraiment de plus en séduisant. Ils paraissent en tout cas inarrêtables à domicile. Coté Frankfurt, l’envie est encore trop inégale : le talent est là mais ils doivent se mettre en mode « coupe d’Europe » sur toute la durée des rencontres.

Leave a comment