FOCUS : Le TSG Hoffenheim de retour au premier plan?

Un seul but en plus d’un mois et seulement cinq points en six rencontres voila le bilan du TSG Hoffenheim avant d’affronter le Bayern München début octobre. Le début de saison est très mauvais pourtant l’avenir semble encore plus sombre pour les hommes de Schreuder au vu des prochains adversaires. Cependant, alors que le mois de novembre est entamé, Hoffenheim n’a pas fait dans le détail en remportant tous ses matchs d’octobre.

Le contexte est assez difficile pour le TSG Hoffenheim au moment de se déplacer en terre bavaroise. Un seul but marqué depuis quarante jours et deux humiliations à domicile successivement dans le derby contre le SC Freiburg puis contre le Borussia Mönchengladbach. Une crise est en train de naître à Hoffenheim et Schreuder a déjà usé ses jokers. Alors que le TSG Hoffenheim n’a jamais remporté de match à l’Allianz Arena contre le FC Bayern.

Schreuder va garder confiance en son effectif pour ce déplacement périlleux, signe de cette confiance il alignera la même composition que lors de la déroute face aux poulains, à l’exception de la première titularisation de Sargis Adamyan au détriment du jeune Christoph Baumgartner. Le joueur Arménien qui a rejoint le TSG Hoffenheim cet été en provenance du SSV Jahn Regensburg en 2.Bundesliga n’en attendait pas plus pour briller. Cinquante-troisième minute, Rudy récupère une balle haute, que le jeune Geiger va utiliser pour lancer Adamayan qui se met sur son bon pied et ouvre le score pour le TSG !

Au vu des derniers matchs, l’euphorie a du mal à prendre chez les fans d’Hoffenheim surtout après l’égalisation de Robert Lewandoski quelques minutes plus tard. Alors qu’il ne reste que vingt minutes à jouer, l’on s’attendaient à vingt minutes de souffrance pour les visiteurs. Cependant Adamyan en a voulu autrement : sur une passe de Robert Skov à l’entrée de la surface il arrive à se tourner et à décocher une frappe qui bat Neuer. Adamyan vient de marquer l’histoire du club en étant le héros de la première victoire du TSG Hoffenheim contre le FC Bayern München à l’extérieur.

« Nous avons réalisé quelque chose d’historique! »

 

Alexander Rosen le directeur du football d’Hoffenheim après la victoire contre le FC Bayern München

 

Cette victoire historique arrive au bon moment car il s’agissait du dernier match avant deux semaines de pause cause trêve internationale. Cette trêve sera synonyme de très bonne nouvelle pour le TSG Hoffenheim puisque son buteur clé, Andrej Kramaric fit son retour de blessure après presque trois mois d’indisponibilité à cause d’une blessure au genou.

Andrej Kramaric Entrainement - TSG Hoffenheim
Andrej Kramaric de retour à l’entrainement
Crédit : TSG Hoffenheim

 

Une fois la trêve est fini et le TSG Hoffenheim reçoit le FC Schalke 04 à la PreZero-Arena. Dans un match globalement dominé par les joueurs de la Ruhr, Kramaric va libérer les supporteurs d’Hoffenheim après un festival de Bebou !

Quelque minutes plus tard, Bebou à son tour va alourdir le score. Contre une grosse formation de Schalke, parvenir à ramener les trois points est synonyme d’une sacrée performance de la part de Schreuder et des joueurs. Plusieurs enseignements sont à retenir de ce match : notre défense peut tenir le coup dans des moments difficiles, Kramaric est en forme dès son retour, et la saison d’Ihlas Bebou est enfin lancée!

Les joueurs ont conscience que une série positive est en train de se créer et il faut la poursuivre avec un déplacement à Berlin pour affronter le Hertha. Les joueurs du TSG Hoffenheim commencent parfaitement avec le premier but de Jürgen Locadia puis le break d’Andrej Kramaric avant la mi-temps. Mais les hommes de Schreuder vont se faire peur en se faisant rattraper à vingt minutes de la fin.

Heureusement Benjamin Hübner, frère du joueur de l’Union Berlin Florian Hübner, va permettre à Hoffenheim de reprendre les devants, 3-2 le score ne bougera plus et Hoffenheim s’imposera face au Hertha BSC. Il reste un match à Schreuder pour réaliser un mois d’octobre parfait, ce sera contre le MSV Duisburg (3.Liga) en second tour de DFB Pokal.

Schreuder - TSG Hoffenheim
Schreuder en passe de réaliser un mois d’octobre parfait Crédit : TSG Hoffenheim

 

Après trois jours de repos, le match arrive. Éliminé à ce stade la saison dernière, le TSG Hoffenheim a l’obligation de faire une grosse performance. L’ouverture du score vient de Florian Grillitsch après son entrée en jeu à la mi-temps puis le break rapide d’Adamyan permet à Hoffenheim de souffler un peu en gérant le match. L’essentiel est là avec la qualification pour les huitièmes de finale mais le TSG Hoffenheim n’a rien proposé d’incroyable.

Dans une semaine à trois matchs, le TSG Hoffenheim va ouvrir la dixième journée de Bundesliga à domicile contre un promu : le SC Paderborn . Il ne fallait pas arriver en retard à la PreZero-Arena, dès la deuxième minute Robert Skov déclenche un sublime coup-franc pour ouvrir son compteur de but avec le club allemand, et quel but! Le festival continue avec un but de Pavel Kadeřábek puis de Jurgen Locadia, avec trois buts d’avance en moins d’une demi-heure, Hoffenheim va se contenter de gérer le score et le score n’évoluera plus.

Hier, le TSG Hoffenheim se déplaçait sur le terrain du 1.FC Köln qui était obligé de faire un résultat sous peine de voir son entraîneur se faire licencier. Si les visiteurs ont vite été menés à au score avec un but de Cordoba pour le Effzeh en première période, au retour des vestiaires  Adamyan rentra sur le terrain.L’attaquant Arménien ouvra le score sur sa première occasion. Le match fut globalement dominé par Hoffenheim sans pour autant qu’il n’y ait de danger permettant d’amener le deuxième but. Il faudra attendre le temps additionnel pour que Köln craque et commette un penalty. Locadia le transformera, ce penalty à la 96eme, synonyme de victoire permet de continuer la série incroyable du TSG Hoffneheim. Six victoires de suites toutes compétitions confondus. Une remontée de la 18eme place à la deuxième place en Bundesliga. (Pour voir la vidéo résumé du match cliquez ici

Le moment de tirer les conclusions arrive, que faut-il retenir du début de saison et de ce mois spécifiquement? Sur un plan comptable, Hoffenheim est provisoirement deuxième de Bundesliga à seulement deux points de la première place. Les prochains matchs semblent accessibles contre Mainz et Düsseldorf. 

Comme chaque saison, le TSG Hoffenheim s’est fait acheter la majorité de ses joueurs qui ont réussi et ce mois d’octobre a clairement été un déclic dans le réveil des recrues phares. Ihlas Bebou a été décisif après sa rentrée à la mi-temps contre Schalke avec un but et une passe décisive. Robert Skov commence à prendre de l’importance, deux passes décisives pendant le mois d’octobre en plus de son magnifique coup-franc.

Sebastian Rudy a été tellement important dans la construction du jeu et dans les passes qui amènent les frappes. Jürgen Locadia a aussi ouvert son compteur but en marquant lors des trois derniers matchs.  Mais la révélation un peu inattendu, c’est sans aucun doute Sargis Adamyan, héros à München il a inscrit quatre buts depuis le mois dernier et a été élu joueur d’Hoffenheim du mois d’octobre.

Rudy; Locadia; Skov - TSG Hoffenheim
Robert Skov, Jürgen Locadia et Sebastian Rudy : trois recrues très importantes dans le jeu d’Hoffenheim
Crédit : TSG Hoffenheim

Des recrues qui ont bien été encadrés par des patrons à chaque ligne, en défense Oliver Baumann serein dans ses cages et dans ses relances, au milieu Florian Grillitsch dont le niveau technique est important pour le TSG, enfin en attaque le retour du patron Andrej Kramaric a également été déterminant pour aider les recrues.

Après ce mois d’octobre incroyable, il faut féliciter Schreuder, son adaptation tactique a souvent été pertinente et il semble avoir trouvé une composition préférentielle (3-5-2). La composition est là, mais les choix sont nombreux pour Schreuder et les joueurs qui composent l’équipe devront se battre pour avoir leur place  !

Leave a comment