Face au SV Meppen la réserve du Bayern craque en fin de match !

Ce sera décidément un week-end sans pour le Bayern München. Après la déroute de l’équipe première ce samedi face à Frankfurt, c’est au tour de la réserve de sombrer lors d’un match qu’elle semblait pourtant maîtriser.

Duel de deux équipes en méforme ce dimanche après-midi à la Hänsch-Arena. Le SV Meppen rencontre le Bayern II dans un match qui doit permettre aux deux formations de s’extirper du ventre mou de la 3. Liga et de lancer une nouvelle dynamique. Le SV Meppen n’a remporté qu’un seul match lors des six précédents tandis que les Bavarois restent sur une défaite à Zwickau et un match nul contre Mannheim.

Pour tenter de retrouver le goût de la victoire, l’entraîneur des bleus et blancs a effectué trois changements par rapport au match nul face au Hallescher FC. Le gardien Domaschke est suspendu et donc remplacé par Harsmann tandis qu’en attaque, Rama et Piossek étaient titulaires. Du côté du Bayern, Mai et Dajaku débutent la rencontre. Deux joueurs qui étaient d’ailleurs sur le banc lors du match de l’équipe première la veille.

Un premier acte équilibré

Malgré un bon début de match des visiteurs, ce sont les joueurs de Christian Neidhart qui se sont procuré la première grosse occasion. Il aura fallu attendre la 14ème minute de jeu pour voir l’attaquant libanais El-Helwe manquer le cadre alors qu’il était face au but. Ça a ensuite été au tour du Bayern II de se montrer montrer offensif, et après deux échecs de Dajaku et Köhn, l’ailier gauche Timo Kern ouvre le score à la 21ème minute de la tête à la réception d’un coup franc de l’Australien Sarpreet Singh.

La réserve du Bayern aurait pu doubler la mise quelques minutes plus tard sur un bon coup franc du latéral droit Yilmaz mais ce sont les locaux qui vont marquer le deuxième but. Dix minutes après l’ouverture du score, Possiek trouve l’avant-centre Undav de la tête, qui n’a plus qu’à marquer à bout portant. Le joueur de 23 ans aurait pu même inscrire un doublé quelques minutes plus tard, mais sa tête passe au dessus de la barre de Harsmann.

Le Bayern s’envole

Un but partout à la pause. Les deux équipes reviennent sur le terrain, mais une des deux se montre tout de suite agressive. Le Bayern va prendre l’avantage dès la 51ème : le défenseur américain de 19 ans Chris Richards réceptionne un centre de Köhn et s’en va marquer de la tête. Deux minutes plus tard le break est placé puisque Singh porte le score à 3 buts à 1 en reprenant en première intention une passe de Dajaku. 

Les joueurs du SV Meppen ont la tête sous l’eau et semble sonnés par ce début de deuxième mit-temps plutôt improbable. Ils se procurent tout de même des occasions, mais aucune d’entre elles ne semblent inquiéter les Bavarois. Le temps tourne tout de même et les bleus et blanc ont finalement réussi à revenir dans la partie à la 74ème minute. Le défenseur du Bayern, Feldhahn repousse un centre de la tête, mais le latéral gauche afghan Amin reprend cette balle et marque d’un superbe frappe du gauche.

Un dernier quart-d’heure de folie

Le tournant du match va avoir lieu à la 80ème minute. Joshua Zirkzee, jeune attaquant néerlandais de 18 ans entré en jeu en seconde période, reçoit un carton jaune pour avoir attrapé le joueur de Meppen Marius Kleinsorge au cou lors d’une échauffourée. Suite à cela, le joueur du Bayern frappe le défenseur Steffen Puttkammer au visage et reçoit un deuxième carton jaune quelques secondes plus tard. Il n’aura passé que douze minutes sur le terrain.

Le match va de suite prendre une nouvelle allure suite à cet incident et en infériorité numérique, la réserve du Bayern va complètement craquer. Meppen ne tarde pas à égaliser trois minutes plus tard par El-Helwe d’une frappe du droit, puis les hommes de Neidhart vont passer devant à la 85ème minute de jeu par Undav de la tête ! L’attaquant allemand inscrit donc un doublé. 

Le défenseur du SVM, Thilo Leugers va recevoir un deuxième carton jaune dans le temps additionnel, de quoi faire quelque peu douter les 9 000 spectateurs de la Hänsch-Arena. Mais leurs doutes vont très vite disparaître à la 95ème lorsque Kleinsorge vient enfoncer le clou et marquer le but du 5-3 au terme d’un contre-éclair. Sur le coup franc de la dernière chance, le gardien bavarois Christian Früchtl était monté et Kleinsorge a donc pu tranquillement marquer dans le but vide et ainsi sceller la victoire des siens après ces dernières minutes totalement irréelles. 

Au classement, les bleus et blancs passent devant leur adversaire du soir et pointent à la neuvième place. Le FC Bayern II compte 18 points, à quatre longueurs de la zone de relégation.

Continuez à suivre l’actu de la 3.Liga sur Fussball-meister.com !

 

Leave a comment