Darmstadt s’impose au terme d’un triste match

Deuxième affiche de ce vendredi soir avec la rencontre entre Kiel et Bochum, le SV Darmstadt 98 accueillait le FC Erzgebirge Aue pour le compte de la onzième journée de 2. Bundesliga. Une rencontre remportée par les locaux, non sans difficulté.

De retour au Böllenfalltor chez son ancien club, Dirk Schuster espérait bien jouer un mauvais tour à Darmstadt, en surfant sur la vague de son succès spectaculaire la semaine dernière contre Nürnberg« C’est un match spécial. Mais je ne vais pas la jouer sentimentale ce soir. Notre missions est très claire, on sait que ça ne va pas être simple face à cette équipe donc à nous de sortir un grand match ». Sur le terrain côté Darmstadt, un seul changement par rapport au onze qui avait débuté contre St. Pauli: Tobias Kempe remplace Heller sur le côté droit, laissant place à un duel entre frères face à Dennis Kempe, défenseur droit des Violets.

Une première période sans vagues 

Pas grand chose à se mettre sous la dent pour les 14 000 spectateurs du Böllenfalltor lors du premier acte. Les deux équipes semblent se chercher et personne ne trouve le moyen d’aller vers l’avant. Après de longues minutes où les équipes se sont plus observées qu’autre chose, la première réelle opportunité est à mettre au crédit du SVD. À la 28ème minute, le capitaine Holland reçoit un bon centre de la gauche mais manque quelque peu sa frappe qui passe à côté des cages de l’autre capitaine du soir, à savoir le gardien Männel. Les deux équipes rentrent au vestiaire sur ce score de 0 à 0 après une première mi-temps vraiment décevante des deux côtés.

Enfin le réveil ?

Au retour des vestiaires, le rythme ne semble pas s’être intensifié, au grand dam des spectateurs. Cependant, les choses s’accélère à la 54ème quand l’un des membre de la fratrie Kempe a l’ouverture du score au bout du pied : Melhem lance Tobias Kempe dans la surface, mais ce dernier ne parvient pas à ajuster sa frappe. Quoiqu’il en soit, le match semble bel et bien lancé. En effet, de l’autre côté, Dumic doit s’employer pour contrer une frappe de Testroet deux minutes plus tard. Les joueurs de Dirk Schuster ont ensuite bien cru avoir ouvert la marque sur une tête de Mihojevic à la 58ème, mais le défenseur des Violets est signalé hors-jeu.

Après ces trois occasion en l’espace de six minutes, l’intensité de la rencontre retombe à l’heure de jeu, laissant craindre une fin de match à l’image de son début. Les choses ne vont s’accélérer que vingt minutes plus tard lorsque les joueurs du SVD vont s’infiltrer dans la surface adverse et demander un penalty pour un ballon contrôlé par le bras de Mihejovic sur un centre. L’arbitre du soir M. Gräfe ne siffle rien. Dans la minute qui suit, à la 86ème, Mihejovic est encore mis en cause sur un contact avec Holland. Mais encore une fois, pas de penalty et Holland récolte même un carton jaune pour contestation.

Les locaux se montrent donc beaucoup en cette fin de match, ce qui va payer à la 87ème minute de jeu ! Sur un corner de Kempe, le défenseur bosnien Dario Dumic s’envole au-dessus de tout le monde et place une tête puissante à bout portant : 1-0 pour le SVD ! Deuxième but en trois match pour Dumic qui avait ouvert le score face à Karlsruhe au début du mois.

On en restera là. Ce match qui était très bien parti pour un 0-0 aura quand même un vainqueur. Une victoire qui s’est dessinée dans les derniers instants après une rencontre vraiment peu emballante.

 

 

Leave a comment