Bundesliga : Ce qu’il faut savoir avant la 9ème journée

La 9ème journée est sur le point de commencer et Fussball Meister vous donne les clés pour pouvoir comprendre les enjeux de chaque rencontre de cette journée de Bundesliga :

1.FSV Mainz – 1.FC Köln

1/4 du championnat s’est déjà joué et ce match ressemble déjà à une « bataille pour la relégation » comme le déclare le capitaine du Karnevalsverein, Danny Latza. Il est vrai qu’un seul point sépare Mainz de Köln à l’entame de cette 9ème journée. Mais pour cette bataille, l’avant-dernier de Buli devra lutter sans Latza justement, ni Edimilson Fernandes, Mateta et Won Ji tous à l’infirmerie ou suspendu. Ainsi si la guerre est loin d’être perdue, attention à ne pas perdre une nouvelle bataille après le revers de la semaine passée à Düsseldorf (1-0).

Car des batailles pour le maintien, Köln en a déjà remporté une contre Paderborn (3-0). Surtout les Billy Goats ont retrouvé Simon Terodde, meilleur buteur de D2 l’an passé, qui a ouvert son compteur but en Bundesliga face aux Schwarzblauen. Enfin Jorge Mère revient de suspension, de quoi aborder le match avec le fer à la main pour les coéquipiers de Jonas Hector.

SC Paderborn – Fortuna Düsseldorf

Autre bataille pour le maintien, le duel entre Paderborn et Düsseldorf semble cependant moins indécis que celui entre Mainz et Köln. D’une part Paderborn ne s’en sort pas avec un seul point en huit matchs (et 22 buts encaissés). Une série qui passe même à 12 rencontres sans victoire en comptant le premier passage du club dans l’élite en 2014/15. Un retour en 2.Bundesliga se rapproche à grands pas si un déclic n’intervient pas rapidement malgré un effectif au complet.

Pour le Fortuna l’infirmerie, responsable du début de saison compliqué, se vide petit à petit et Kownacki devrait être titulaire aux côtés de l’homme en forme, Rouwen Hennings, 3 buts sur les 3 derniers matchs. Pour Funkel l’objectif étant d’enchainer un deuxième succès après celui de la semaine passée face à Mainz (1-0). Pas utopique quand le gardien le plus efficace du championnat, affronte l’une des pires attaques.

FC Schalke 04 – Borussia Dortmund

C’est l’une des affiches les plus chaudes de la saison en Allemagne. Le Revierderby de ce week-end entre Schalke et Dortmund est une chance pour les deux équipes de ravir la tête du championnat. Avantage psychologique pour les Knappens grâce au match nul 4-4 d’il y a deux ans et à la victoire 4-2 de l’an passé qui a fait perdre ses chances de titre au rival Borussens. Si actuellement l’équipe de Gelsenkirchen marque un peu le pas après un énorme mois de septembre, pour preuve Amine Harit est muet depuis 2 matchs, elle a prouvé en avril dernier que le contexte et le classement ne valent rien dans un tel match. McKennie et Serdar reviennent par ailleurs prendre leur place au milieu.

Peut-être plus émoussé en raison de la Ligue des Champions, Dortmund compte sur le succès de la semaine dernière et sur le retour de Sancho, voir celui d’Alcacer pour enfin permettre à Marco Reus de scorer en terre Koningsblauen. L’atmosphère du derby ne réussit que peu au BVB avec huit expulsions sur les dernières rencontres (2 pour le dernier en date). Dans le même temps, Daniel Caliguiri s’est révélé être l’homme du derby avec 4 buts et 2 passes décisives sur ces 4 derniers matchs contre le Borussia. Petit bonus, ce pourrait-il que Lucien Favre dispute son dernier match sur le banc des visiteurs ?

SC Freiburg – RB Leipzig

Leipzig enchaine les rencontres face aux concurrents du haut de tableau. Après avoir affronté Schalke (1-3), Leverkusen (1-1) et Wolfsburg (1-1), le RB fait cette fois face aux surprenants Breisgau-Brasilianer de Freiburg. Ces derniers, après un excellent début de saison marquent un peu le pas depuis deux matchs : nul 2-2 face à Dortmund, défaite 2-0 contre l’Union. De plus, le gardien titulaire Alexander Schwolow est blessé et cèdera sa place à Mark Flekken. Les Roten Bullen ne sont pas non plus au meilleur de leur forme puisque sans victoire depuis 3 matchs avec une certaine incapacité à scorer (3 buts sur 16 sur les 3 derniers matchs, 1 but pour 14 tirs).

La clé du match résidera d’ailleurs dans la capacité des leaders offensifs à faire trembler les filets, Waldschmidt comme Werner ont toujours permis à leur équipe de prendre des points quand ils ont scoré.

Nicolas Hoefler et Emil Forsbger (Crédit :Roger Petzsche / Gepa / Icon Sport)

Hertha BSC – TSG Hoffenheim

Affiche alléchante entre le 10ème et le 11ème de Bundesliga à l’Olympiastadion. Le Hertha vient de prendre 10 points sur les 4 derniers matchs, tandis qu’Hoffenheim a battu successivement le Bayern et Schalke. D’un côté les hommes de la capitale voient le retour probable de Leckie mais pas encore celui de Niklas Stark, remplacé par Karim Rekik. De l’autre, Alfred Schreuder aura à choisir entre Kramaric, Bebou et Adamyan, pour constituer sa ligne offensive mais devra se passer de Samassekou, Nordtveit au milieu de terrain. En perspective, une affiche riche en but avec Dilrosun et Ibisevic présents du côté de Die Alte Dame.

FC Bayern München – 1.FC Union Berlin

Le Bayern München est-il en crise ? Avec son pire total de points depuis 9 ans (quinze en huit matchs), la question peut se poser. D’autant que les dernières sorties du Rekordmeister ne sont pas rassurantes : nul face à Augsburg et défaite face à Hoffenheim. Si la victoire à l’Olympiakos (2-3) permet de retrouver un peu de confiance, elle illustre une nouvelle fois les errements défensifs d’une équipe décimée par les absences d’Hernandez et Süle (saison terminée pour ce dernier). Fort heureusement pour Kovac, Lewandowski est dans la forme de sa vie et personne n’est en mesure de l’arrêter, pour preuve il tentera de battre le record d’Aubameyang sur le nombre de matchs consécutifs en marquant.

Face à lui, son compatriote Gikiewicz voudra enchainer un deuxième clean sheet d’affilée après la victoire face à Freiburg (2-0). Union ne part pas favori mais en l’absence de l’ailier Becker, Andersson et Bulter seront des atouts dans la perspective d’un résultat à l’Allianz Arena. Surtout que les hommes de Urs Fischer aiment ce genre de défi après avoir vaincu Dortmund en début de saison (3-1).

Bayer 04 Leverkusen – SV Werder Bremen

Très mal en point en Champion’s League, le Bayer Leverkusen espère se relancer en championnat malgré son absence de victoire depuis deux matchs. Die Werkself est invaincue à domicile et reste à deux points des leaders. Les hommes de Bosz attendent toujours les retours d’Aranguiz et Bailey pour relancer une attaque en manque de confiance à l’image de Volland. Une affiche intrigante puisqu’elle met aux prises, deux des plus belles pépites de Bundesliga : Kai Havertz et Josh Sargent.

Le Werder aussi est en manque de victoire mais n’est pas une cible facile pour autant (nul face à Dortmund, Francfort et Hertha BSC). Au contraire, le Bayer est une équipe qui réussit bien aux hommes de la Weser ces dernières années (1 défaite sur les 7 derniers matchs). Si l’efficacité de Klaassen, Rashica ou Sargent est au rendez-vous, un résultat en terre rhénane ne serait pas une surprise.

VFL Wolfsburg – FC Augsburg

Si la fatigue s’accumule, Wolfsburg est toujours invaincu toutes compétitions confondues et occupe une place de co leader aux côtés de Mönchengladbach. Porté par son buteur néerlandais, Wout Weghorst (5 buts en Bundesliga), la meilleure défense de Buli verra probablement le retour de John Anthony Brooks dans son dispositif à trois centraux. La bande d’Oliver Glasner espère par ailleurs réitérer la performance de la saison dernière : une victoire 8-1 (triplé pour Weghorst).

Auteur d’un bon nul face au Bayern dans le derby, Augsburg ne gagne cependant plus depuis 4 matchs et se retrouve dans le groupe des mal classés (une victoire). Si les attaquants Finnbogason, Niederlechner et Richter peuvent créer la surprise, il faudra faire un match complet contre une équipe de Wolfsburg qui ne lâche rien et qui est déjà revenu 4 fois au score depuis le début de saison.

Borussia Mönchengladbach – Eintracht Frankfurt

Toujours leader malgré sa défaite au Signal Iduna Park, M’gladbach accueille Frankfurt dans un duel qui sent bon la nostalgie entre deux géants du foot Allemand. Revenu avec un nul de son déplacement à Rome en Europa League, le Borussia de Marco Rose espère enchainer les victoires dans son antre du Borussia Park pour maintenir son excellente dynamique (seule équipe à 5 victoires). Buteur pour la première fois depuis sa blessure au tibia, le capitaine Lars Stindl revient au bon moment alors que Plea est incertain.

Invaincu depuis six matchs en Europe comme sur la scène nationale, l’Eintracht vient de s’imposer face à Leverkusen (3-0) et Liège (2-1). Une performance révélatrice des bonnes adaptations des remplaçants du trio Haller-Jovic-Rebic (Pacienca, Silva, Dost) auteurs de 11 des 14 buts de l’équipe en Buli. Frankfurt capitalise également sur sa capacité à effectuer un turnover régulier sans perdre en qualité grâce à un groupe large et homogène.

Patrick Herrmann et Jetro Willems  (Firo / Icon Sport)

 

Cette 9ème journée promet donc d’être riche en buts et en spectacle. On espère assister à une avalanche de buts d’ici dimanche. On vous rappelle par ailleurs que la Bundesliga est à suivre en exclusivité sur les antennes de beIN SPORTS ainsi que sur le site et les réseaux sociaux de Fussball-meister !

 

Leave a comment