Bundesliga : Ce qu’il faut savoir avant la 10ème journée

La 10ème journée est sur le point de commencer et Fussball Meister vous donne les clés pour pouvoir comprendre les enjeux de chaque rencontre de cette journée de Bundesliga : 

TSG Hoffenheim – SC Paderborn

Après un départ très compliqué en Bundesliga, Hoffenheim a enfin trouvé son rythme de croisière. Le déclic lors de la victoire face au Bayern München à l’Allianz Arena (1-2), s’est depuis confirmé avec des succès face à Schalke (2-0) et au Hertha BSC (2-3). La qualification en DFB Pokal contre Duisburg s’inscrit dans la même lignée (2-0). Seulement dixième au classement, le TSG n’est qu’à cinq points du leader M’gladbach, rien d’insurmontable pour un effectif quasi au complet avec le retour de Kramaric il y a deux semaines et surtout en pleine confiance.

Il aura fallu attendre la 9ème journée pour que le SC Paderborn décroche sa première victoire de la saison et la première depuis mai 2015 dans l’élite du football Allemand. Un succès qui est loin d’éloigner les Schwarzblauen de la zone roue (18ème avec 4 points) mais qui a potentiellement le mérite de lancer une dynamique. Une deuxième victoire de suite constituerait une première dans l’histoire du club et une première tout court face à Hoffenheim.

SV Werder Bremen – SC Freiburg

Imbattable depuis cinq matchs, le Werder ne gagne pas forcément (1V, 4N). En effet, si les hommes de Florian Kohfeld ont battu Heidenheim en Coupe (4-1), ils n’ont pas réussi pareil résultat en championnat depuis cinq matchs (1D, 4N). Un scénario qui s’explique par l’absence de longue durée de plusieurs titulaires (Osako, Moisander, Augustinsson, Bartels, Füllkrug) et un calendrier délicat (Dortmund, Hertha, Frankfurt, Leverkusen)

Fort d’une victoire probante la semaine passée face au RB Leipzig (2-1), Freiburg reste solidement accroché dans le haut du tableau (Actuellement 3ème). Un début de saison qui est cependant contrarié par une élimination en Coupe méritée d’après Christian Streich, à domicile face à Union Berlin (1-3). Une rencontre où certains remplaçant comme Schlotterbeck ou Salai ont eu du temps de jeu, alors que le onze type devrait reprendre place samedi, à l’exception de Höfler, blessé.

Eintracht Frankfurt – FC Bayern München

Après s’être incliné la semaine passée au Borussia Park, Frankfurt a su se relancer en DFB Pokal à Skt-Pauli. Une victoire dont Bas Dost est le grand artisan grâce à son doublé (1-2). Le néerlandais s’est bien adapté à sa nouvelle équipe avec 5 buts en 7 matchs. En attendant le retour de blessure d’André Silva, Paciencia devrait l’accompagner pour mener l’attaque en compagnie de Kamada en N°10.

Calendrier chargé pour l’Eintracht qui après avoir affronté le leader, se retrouve confronté à son dauphin, le FC Bayern. Vainqueur à l’arraché face à Bochum en coupe, le Rekordmeister a surtout connu un petit événement puisque Robert Lewandowski n’a pas marqué. Une première depuis le match de Supercoupe d’Allemagne face à Dortmund en aout et potentiellement la clé pour Frakfurt afin de préserver son invincibilité à domicile. Dans les rangs munichois par ailleurs, Coutinho devrait reprendre sa place au détriment de Thomas Müller qui peut potentiellement fêter sa 500ème apparition sous les couleurs bavaroises.

Bayer Leverkusen – Borussia Mönchengladbach

C’est le grand choc de cette 10ème journée. Si le Bayer n’est que 8ème au coup d’envoi, l’écart entre les deux formations n’est que de quatre points au coup d’envoi. Die Werkself s’est d’ailleurs rassuré cette semaine en Coupe en s’imposant 1-0 face à Paderborn. Autre élément de satisfaction, le retour de Havertz, malade la semaine passée. Enfin l’attaquant Argentin, Lucas Alario, reste sur deux buts lors des deux derniers matchs, un élément non négligeable pour une équipe qui n’a plus gagné en championnat depuis trois matchs.

Leader depuis 3 matchs (une première depuis la saison 1976/77), Mönchengladbach le doit à incroyable trio offensif : Embolo, Thuram, Pléa, problème, seul l’ancien sochalien sera apte pour le déplacement à la Bayer Arena. Qu’importe Marco Rose peut compter sur lui (4 buts et 3 passes décisives sur les derniers matchs), mais aussi l’emblématique capitaine Lars Stindl et surtout sur le retour en défense de Ginter. L’ouverture du score peut être un facteur déterminant pour les Fohlens. En effet M’Gladbach n’a pas été rejoint au score après avoir ouvert la marque.

RB Leipzig – 1.FSV Mainz

Enfin une victoire pour le RB qui s’est imposé à Wolfsburg mercredi (1-6). Celle-ci qui met fin à une longue série de six matchs sans victoires toutes compétitions confondues. Et pour l’occasion, la bande de Julian Nagelsmann n’y est pas aller de mains mortes en inscrivant six buts à la meilleure défense d’Allemagne chez elle. Une telle efficacité offensive devrait faire du bien à une équipe qui en manquait cruellement depuis la victoire au Werder Bremen au soir de la 5ème journée (dernière victoire en date en Bundesliga). Depuis les Roten Bullen n’ont pris que deux points en championnat et ont glissé à la 6ème place. Il faudra cependant faire sans le capitaine, Orban, blessé.

Actuel treizième, Mainz ne possède que deux points d’avance sur Augsburg, 17ème. Mais avec la 3ème attaque la moins efficace (10 buts marqués) et la 3ème moins bonne défense (19 buts encaissés), il sera difficile pour le Karnevalsverein de venir chercher un exploit à la Redbull Arena. D’autant que les trois victoires l’ont été contre des équipes luttant actuellement pour le maintien et Mainz ne s’est jamais imposé en Saxe (deux défaites). De plus Edimilson et Niakhité seront suspendus pour l’occasion.

Borussia Dortmund – VfL Wolfsburg

Sur courant alternatif depuis le début de saison, Dortmund est capable du meilleur comme du pire. Les Borussens viennent de battre deux fois consécutivement Mönchengladbach mais n’a rien montré dans le derby à Gelsenkirchen. Face à Wolfsburg, difficile de dire quel sera le visage du BVB. L’incertitude reste de mise sur l’identité du N°9, Alcacer étant toujours en phase de reprise tandis que Götze s’est blessé face à Schalke. Brandt devrait avoir sa chance contre son club formateur après sa bonne prestation en milieu de semaine.

Invaincus en Bundesliga (4V, 5N) mais en manque de victoire depuis 4 matchs, les Loups viennent de subir leur première de la saison en DFB Pokal. imperméable jusqu’ici, la défense de Wolfsburg a complétement craqué face à la bande de Timo Werner (1-6) mais devrait être reconduite au Signal Iduna Park. Point positif, Wolfsburg est la dernière équipe à ne pas avoir encaissé de but à Dortmund (0-0 en janvier 2018) mais ne les a plus battu depuis 2015. Pour vaincre la malédiction, Wout Weghorst aura la lourde tâche de mettre fin à une série de 5 matchs sans buts des joueurs de Basse-Saxe face au Borussia.

1.FC Union Berlin – Hertha BSC

Pour la première fois en Bundesliga, Union Berlin et Hertha BSC vont s’affronter. Une première qu’à bien préparé les locaux en s’imposant (pour la deuxième fois en 10 jours) à Freiburg dans les dernières minutes du temps réglementaire (Andrich à la 87′ et Gentner à la 92′). Privé d’Abdullahi, Gogia et Promël, Urs Fischer devrait reconduire une défense à trois défenseurs centraux et laisser le champ libre à Andersson et Bülter pour mener l’attaque.

Chez le promu, Die Alte Dame devra se montrer plus consistante que face à Dresden (victoire aux tirs au but après un score de 3-3) mercredi soir, alors qu’Ante Covic avait aligné son équipe type (exception de Rune Jarstein). Heureusement pour le coach d’origine Croate, son banc est le plus efficace avec quatre buts des remplaçants. Stark, Maier (blessure) et Darida sont absents et l’attaque se composera de Duda, Lukebakio, Ibisevic et Wolf. Le Hertha retrouvera au passage quelques anciens de son académie en la personne de Kade, Andrich, Schmiedebach, et Lenz.

Berlin n’a connu que quatre derby dans son histoire en Bundesliga, à savoir des Hertha BSC – Tennis Borussia Berlin lors des saisons 74/75 et 76/77, avantage au Hertha avec 3 victoires pour 1 défaite.

Fortuna Düsseldorf – 1.FC Köln

Après le derby de la Ruhr de la semaine précédente, la Bundesliga enchaine avec le Rhein derby entre le Fortuna et Köln. Toujours miné par la cascade de blessures, Düsseldorf tente tant bien que mal de se sortir de cette situation difficile. Après avoir battu Mainz, les coéquipiers de Steffen n’ont pas réussi à enchainer face à un autre candidat au maintien, Paderborn (2-0). Partie remise face au rival, lui aussi en difficulté ?

À égalité de point au classement, les deux équipes lutteront pour la suprématie régionale mais aussi pour leur survie à en juger par leur début de saison. Battu par Saarbrücken (D4) dans un match à rebondissements (but de la victoire à la 90ème) dans la semaine, Köln a d’autres priorités et un retour en 2.Bundesliga n’est pas dans les plans de Beierlorzer. Ainsi les cadres n’étaient pas alignés en Coupe et feront leur retour pour le derby, choix payant pour maintenir la supériorité des derniers rendez-vous (Köln est invaincu depuis 9 matchs face au Fortuna) ?

FC Augsburg – FC Schalke 04

Le Augsburg de Martin Schmidt n’a pas été gâté depuis le début de saison avec des confrontations face aux actuels cinq premiers du championnat (en plus de Leverkusen et Frankfurt). La série continue face à Schalke (6ème) mais attention car les Bavarois ont su tenir tête au Bayern puis à Wolfsburg sur les deux derniers matchs. Eliminé en aout de la DFB Pokal, Augsburg n’a pas joué en milieu de semaine et se présentera plus frais.

Schalke de son côté à dû batailler pour se sortir du piège tendu par Bielefeld mardi (2-3). Un résultat pas illogique face au 3ème de D2 et alors que l’équipe de Gelsenkirchen ne gagne plus depuis 3 matchs. Stambouli et McKennie seront par ailleurs absents. Les hommes de David Wagner devront se montrer plus réalistes face au but adverse s’ils veulent retrouver la marche en avant, à commencer par Amine Harit, trop discret ces derniers temps ou Matondo, trop maladroit face à Dortmund.

Cette 10ème journée promet donc d’être riche en buts et en spectacle. On espère assister à une avalanche de buts d’ici dimanche. On vous rappelle par ailleurs que la Bundesliga est à suivre en exclusivité sur les antennes de beIN SPORTS ainsi que sur le site et les réseaux sociaux de Fussball-meister !

Leave a comment